Figure centrale de la new wave française, Philippe Pascal est décédé

Par

Le chanteur de Marquis de Sade est décédé brutalement à l’âge de 63 ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ces longs bras en feux follets, cette belle gueule émaciée d’acteur expressionniste, ces danses convulsives cadencées sur une musique taillée au sabre, et puis cette voix hantée, intimidante, de somnambule new wave. Le poil avait blanchi, mais Philippe Pascal était resté à vif, aux aguets, quand son groupe d’origine, Marquis de Sade, avait repris du service il y a deux ans jour pour jour, le 16 septembre 2017. À Rennes, en son royaume. Le décès brutal du chanteur, jeudi, à l’âge de 63 ans, compromet l’autre événement que devait constituer dans quelques mois la parution d’un nouvel album, le premier depuis 1981, de ce qui demeure comme le groupe français idéal du spleen post-punk.