Tool, le groupe de métal qui a détrôné Taylor Swift

Par

« Fear Inoculum », le premier album du groupe Tool depuis 13 ans, a ravi la première place des meilleures ventes d’album à la star de la pop Taylor Swift aux États-Unis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Malgré ce succès commercial, le groupe de métal progressif, dont l’œuvre exigeante est loin des clichés associés au genre, reste largement méconnu du grand public. « Who the fuck is Tool ? » Sur Twitter, les fans de « TayTay » n’en reviennent pas : « Lover », le dernier album de leur idole Taylor Swift, a été délogé cette semaine de la première place des charts américains par un nom bien moins connu, Tool. Fondé en 1990, ce groupe de « métal progressif » californien, qui apparaissait tout de même en tête d’affiche de la dernière édition de la grand-messe française du genre, le Hellfest, a écoulé 270 000 exemplaires de son cinquième album, « Fear Inoculum », sorti le 30 août, contre 178 000 exemplaires pour « Lover » sur la même période.