Le dictionnaire papier, en voie d’extinction?

Par

Les revenus de vente du dictionnaire papier se réduisent comme peau de chagrin depuis 20 ans. À l’instar de la presse, le dictionnaire papier doit se réinventer pour concurrencer les outils gratuits du Web, rappelle une enquête du Devoir de Montréal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le dictionnaire papier n’est plus essentiel, même aux intellectuels. En ces temps de ressources numériques gratuites, on pourrait croire que les volumes imposants aux pages de papier bible servent davantage de support d’écran d’ordinateur, de presse-livres ou d’herbier que de références.