En mars 2016, Mediapart interrogeait la philosophe Marie José Mondzain, qui souhaite rendre au terme « radicalité » sa beauté virulente et son énergie politique. La radicalité, dont l’étymologie latine (radix) renvoie à la racine, interroge en effet les commencements possibles plutôt que de figer dans des enracinements régressifs.