L'islam comme chiffon rouge: les analyses de trois chercheurs

Par
L'islamophobie traverse les sociétés d'Europe et des États-Unis d'Amérique. Cette peur confuse est exploitée de façon méthodique par certaines forces politiques, voire étatiques. Analyses et mises en perspective, grâce à des entretiens vidéo, avec trois universitaires: la politologue Nonna Mayer, l'historien Philippe Rygiel et le philosophe Souleymane Bachir Diagne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lorsque Marine Le Pen désigne l'islam, les commentateurs regardent le doigt. C'est précisément pour ne pas s'en tenir à ce genre de vue bien courte que Mediapart, grâce à son partenariat tissé avec le Centre d'histoire sociale du XXe siècle (CNRS-Paris I), tente à nouveau de dépasser l'écume événementielle (nos démarches précédentes sont regroupées sous l'onglet «Prolonger»). Comment retrouver une profondeur et une réflexion critique, masquées par les agendas de l'actualité? Dans le cas d'espèce, par-delà les proférations lepénistes, en s'interrogeant sur l'existence d'une «islamophobie» en France, voire dans un Occident ainsi reconstitué...