Des journalistes siamois ou ennemis pour un métier en pleine mue

Par
Il y a ceux qui vont sur Internet à reculons, ceux qui s'y précipitent, ceux qui organisent des passerelles raisonnées, avec l'assentiment ou en affrontant la méfiance de journalistes établis dans l'industrie vacillante, en exploitant aussi le talent ou la simple force de production de jeunes pousses frétillant dans le numérique. Comment s'annonce la métamorphose ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Il n’y a pas de modèle économique », s’entendent répondre les salariés de Culturama, la filiale de Télérama consacrée à l’Internet, auxquels est refusée une union économique et sociale avec la maison mère, mais qui se voient, au compte-gouttes, octroyer des avantages comme l’intéressement ou la participation. Les rédactions dites web sont-elles le laboratoire ou l’antichambre du journalisme ? Assistons-nous à un modèle en construction ou bien à une phase de transition devant déboucher sur une intégration ?