mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart sam. 28 mai 2016 28/5/2016 Dernière édition

La Passion d'Aragon selon Pierre Juquin

24 décembre 2012 | Par Antoine Perraud

Louis Aragon est mort il y a trente ans, le 24 décembre 1982. Rencontre avec son nouveau biographe : Pierre Juquin, jadis homme d'appareil et aujourd'hui utopiste communiste. Il n'y a pas de politique heureuse, mais…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Étonnant Pierre Juquin ! À 82 ans, il vient de publier le premier tome d'Aragon, un destin français (Ed. La Martinière), qui court jusqu'en 1939. L'ouvrage (un second tome paraît en mars) comptera cent chapitres, histoire de donner à comprendre celui qui se voyait en Victor Hugo du XXe siècle : Louis Aragon (1897-1982). L'auteur, ancien apparatchik du PCF, s'avère curieux, fiable et libre dans ses recherches précises, fouillées, passionnantes. Fidèle et critique à la fois, il décèle des lignes de force dans la complexité d'un écrivain brouillant les pistes jusqu'au plus profond de son for intérieur :