Antony and the Johnsons: notre frère dans l'ordre de la nuit

Par

Le troisième album d'Antony and the Johnsons, Crying Light, vient de sortir et Arte lui consacre, lundi, l'émission Tracks. L'opus est dédié à Kazuo Ohno, co-créateur du Butô. Entre la musique de l'un et la danse de l'autre, se croisent de puissantes et délicates introspections dans tout ce qui sépare les hommes au lieu de les unir. D'où cette espérance spectrale que nous explorons en vidéos: les vivants et les morts ne sont jamais ceux qu'on croit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entre ciel et terre, prête à coudre la fange et l'empyrée, s'élève sur ce début de millénaire la voix d'Antony Hegarty, né en 1971 dans le sud de l'Angleterre, chanteur et incarnation d'un groupe folk psychédélique new-yorkais, Antony and the Johnsons.