FCA cherche à améliorer son offre de fusion avec Renault

Par
Fiat Chrysler est en discussions sur un dividende spécial chez Renault et sur de meilleures garanties sur l'emploi pour convaincre le gouvernement français d'apporter son soutien au projet de rapprochement des deux constructeurs automobiles, ont dit à Reuters des sources proches des discussions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Fiat Chrysler est en discussions sur un dividende spécial chez Renault et sur de meilleures garanties sur l'emploi pour convaincre le gouvernement français d'apporter son soutien au projet de rapprochement des deux constructeurs automobiles, ont dit à Reuters des sources proches des discussions.