Agence Reuters

Ses Derniers articles

  • L'Arcep transmet le cahier des charges de la 5G au gouvernement

    Par
    L'Arcep, autorité de régulation des télécoms en France, a transmis jeudi au gouvernement le cahier des charges pour l'attribution aux opérateurs des fréquences 5G, la technologie mobile de nouvelle génération, a-t-elle annoncé, une initiative attendue de longue date.
  • USA: Bloomberg s'enregistre pour être candidat démocrate en 2020

    Par
    Le milliardaire Michael Bloomberg a remis jeudi à la Commission électorale fédérale les documents nécessaires pour être candidat à l'élection présidentielle américaine de 2020 en tant que démocrate.
  • Quatre offres de reprise pour Bourbon

    Par
    Quatre candidats ont déposé une offre de reprise de Bourbon Corporation ou de sa filiale Bourbon Maritime, a annoncé jeudi le groupe français de services maritimes pour l'offshore pétrolier et gazier, engagé dans une procédure de redressement judiciaire.
  • Vivendi prêt à une moins-value sur une partie de ses titres Mediaset

    Par
    Vivendi est prêt à vendre une partie de sa participation dans Mediaset avec une moins-value pour parvenir un accord avec le groupe italien après des années de bataille juridique, a déclaré jeudi une source proche du dossier.
  • Bolsonaro lance son propre parti, une stratégie à risque

    Par
    Le président brésilien Jair Bolsonaro a lancé jeudi son propre parti politique, l'Alliance pour le Brésil (APB), placé sous le signe de la lutte contre la corruption et la promotion des valeurs chrétiennes, une initiative qui risque de fragmenter sa base électorale.
  • Gilets jaunes: Du sursis requis contre un policier à Paris pour violence

    Par
    Le ministère public a requis jeudi trois mois de prison avec sursis à l'encontre d'un CRS jugé pour avoir jeté un pavé lors des manifestations du 1er-Mai à Paris, une scène massivement relayée sur les réseaux sociaux qui a entretenu le débat sur les pratiques des forces de l'ordre face aux "Gilets jaunes".    Ce procès est le premier d'un policier pour "violences volontaires" en marge de ce mouvement qui a donné lieu depuis un an à des manifestations parfois violentes.    Le délibéré sera rendu le 19 décembre.    Une décision "difficile" à prendre, selon le président, tant elle risque d'être interprétée comme un blanc-seing donné à la police si la peine est perçue comme trop légère ou au contraire comme une façon de museler les forces de l'ordre même lorsque celles-ci sont prises sous une pluie de pierres.       Le CRS mis en cause, entré dans les rangs de la police il y a 19 ans, médaillé et couverts d'éloges par sa hiérarchie, encourt trois ans d'emprisonnement.    "Je ne voudrais pas faire de Monsieur C. un exemple ou une victime expiatoire (...). Ce n'est pas le procès de la police", a déclaré la procureure, soulignant, lors de son réquisitoire, que le pavé lancé n'avait vraisemblablement fait aucun blessé.    Pour autant le CRS mis en cause, "a dépassé les limites de ce qui est autorisé et permis par la loi", a-t-elle dit.
  • Netanyahu dénonce un coup d'Etat après son inculpation

    Par
    Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dénoncé jeudi un "coup d'Etat" et a promis de ne pas démissionner après son inculpation pour corruption, fraude et abus de confiance.
  • Le gouvernement sous pression pour la réforme des retraites

    Par
    Le front syndical contre la réforme des retraites s'est étoffé jeudi avec la décision de la CFDT-Cheminots, de plusieurs syndicats d'EDF et de la CFE-CGC d'appeler à la grève le 5 décembre, un écueil de plus pour l'exécutif qui veut parer à tous les scénarios face à cette nouvelle inconnue sociale après les "Gilets jaunes".
  • La plainte de GM contre Fiat-Chrysler n'aura pas d'effet sur la fusion avec PSA

    Par
    Les accusations de General Motors contre Fiat Chrysler Automobiles (FCA) n'affecteront pas le projet de fusion à 50 milliards de dollars entre le constructeur italo-américain et le français PSA, a-t-on appris jeudi de source proche de FCA.
  • Fiat: Chrysler rappelle 700.000 SUV pour défaut électrique

    Par
    Fiat Chrysler Automobiles a annoncé jeudi le rappel de près de 700.000 véhicules SUV dans le monde en raison d'un problème de connexion électrique susceptible d'empêcher le démarrage des moteurs ou de les faire caler.