Grande-Bretagne: HSBC, bonnet d'âne des écarts salariaux hommes-femmes

Par
HSBC, la première banque européenne, rémunère en moyenne son personnel masculin 59% de plus que ses employées féminines, ce qui constitue l'écart le plus important constaté au sein des grandes entreprises britanniques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - HSBC, la première banque européenne, rémunère en moyenne son personnel masculin 59% de plus que ses employées féminines, ce qui constitue l'écart le plus important constaté au sein des grandes entreprises britanniques.