Les discussions avec Renault sont allées aussi loin que possible, selon Elkann

Par
Fiat Chrysler (FCA) a retiré son projet de fusion avec Renault lorsqu'il est devenu évident que les discussions ne pouvaient pas aller plus loin, écrit John Elkann, le président du constructeur automobile italo-américain, dans une lettre aux salariés du groupe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Fiat Chrysler (FCA) a retiré son projet de fusion avec Renault lorsqu'il est devenu évident que les discussions ne pouvaient pas aller plus loin, écrit John Elkann, le président du constructeur automobile italo-américain, dans une lettre aux salariés du groupe.