Dépakine: Sanofi refuse de contribuer à l'indemnisation des victimes

Par
Sanofi a annoncé mercredi refuser de contribuer à l'indemnisation des victimes du valproate de sodium, un antiépileptique commercialisé par le laboratoire sous la marque Dépakine, estimant que les premiers avis du dispositif d'indemnisation relatif à ce médicament "ne prennent pas en considération la réalité des faits".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

(Reuters) - Sanofi a annoncé mercredi refuser de contribuer à l'indemnisation des victimes du valproate de sodium, un antiépileptique commercialisé par le laboratoire sous la marque Dépakine, estimant que les premiers avis du dispositif d'indemnisation relatif à ce médicament "ne prennent pas en considération la réalité des faits".