WASHINGTON (Reuters) - L'Agence américaine de protection de l'environnement et l'Agence pour la qualité de l'air de l'Etat de Californie devraient donner ce vendredi leur feu vert pour une réparation sur environ 84.000 véhicules anciens de Volkswagen équipés de moteurs diesel susceptibles de dépasser les seuils autorisés de pollution, a-t-on appris de deux sources proches du dossier.