Pour Fiat, la plainte de GM est une manoeuvre contre la fusion avec PSA

Par
Fiat Chrysler s'est dit mercredi "très surpris" du dépôt d'une plainte à son encontre de Général Motors, une manoeuvre dont le but pourrait être, selon le constructeur italo-américain, de parasiter sa fusion programmée avec PSA.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DETROIT (Reuters) - Fiat Chrysler s'est dit mercredi "très surpris" du dépôt d'une plainte à son encontre de Général Motors, une manoeuvre dont le but pourrait être, selon le constructeur italo-américain, de parasiter sa fusion programmée avec PSA.