Veyrat dit ne pas être vendeur de sa part dans Neoen, selon Les Echos

Par
L'homme d'affaires Jacques Veyrat a déclaré mardi ne pas avoir l'intention de céder sa participation dans le groupe Neoen ni avoir discuté du sujet avec l'Etat français ou le groupe Engie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'homme d'affaires Jacques Veyrat a déclaré mardi ne pas avoir l'intention de céder sa participation dans le groupe Neoen ni avoir discuté du sujet avec l'Etat français ou le groupe Engie.