La plainte de GM contre Fiat-Chrysler n'aura pas d'effet sur la fusion avec PSA

Par
Les accusations de General Motors contre Fiat Chrysler Automobiles (FCA) n'affecteront pas le projet de fusion à 50 milliards de dollars entre le constructeur italo-américain et le français PSA, a-t-on appris jeudi de source proche de FCA.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN/PARIS (Reuters) - Les accusations de General Motors contre Fiat Chrysler Automobiles (FCA) n'affecteront pas le projet de fusion à 50 milliards de dollars entre le constructeur italo-américain et le français PSA, a-t-on appris jeudi de source proche de FCA.