Senard n'exclut pas une fusion Renault-Nissan à l'avenir

Par
Le débat autour d'une éventuelle fusion entre Renault et Nissan a pris une tournure "dramatique" qui n'était pas nécessaire, même si la question se posera sans doute à l'avenir, a déclaré samedi le président du constructeur automobile français, Jean-Dominique Senard.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le débat autour d'une éventuelle fusion entre Renault et Nissan a pris une tournure "dramatique" qui n'était pas nécessaire, même si la question se posera sans doute à l'avenir, a déclaré samedi le président du constructeur automobile français, Jean-Dominique Senard.