Brenntag soupçonné de vente de produits chimiques en Syrie

Par
Brenntag a vendu des substances à une entreprise syrienne pouvant servir, entre autres, à fabriquer des armes chimiques, rapporte le journal Süddeutsche Zeitung, dont les informations ont fait reculer le titre du groupe allemand mercredi en Bourse de Francfort.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT (Reuters) - Brenntag a vendu des substances à une entreprise syrienne pouvant servir, entre autres, à fabriquer des armes chimiques, rapporte le journal Süddeutsche Zeitung, dont les informations ont fait reculer le titre du groupe allemand mercredi en Bourse de Francfort.