Presstalis: Lagardère paye et puis s'en va

Par
Le conseil de gérance des messageries du 27 mai entérine le plan de financement par l'Etat, Hachette et les éditeurs (125 millions d'euros). Lagardère, opérateur historique des ex-NMPP, renonce à ce poste et redevient un éditeur ordinaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La phrase est un peu tortueuse mais ne laisse aucun doute: «L'évolution de la gouvernance vers une structure plus classique, simplifiée, conduira le groupe Lagardère à quitter toute position spécifique dans l'année qui vient pour garder son seul rôle d'éditeur au sein des Coopératives.» Le conseil de gérance mensuel de Presstalis, principal distributeur de presse en France, acte la fin du modèle complexe des anciennes Nouvelles messageries de presse parisienne et la démission de l'opérateur historique, Hachette.