La justice enquête sur les fonds d'un CE de la SNCF

Par et

Le parquet de Paris s'intéresse à l'un des principaux comités d'établissements de la SNCF, le CE Clientèles. Selon la plainte d'un ancien secrétaire du CE, chaque année quelque 200.000 euros de dotations sociales s'évaporeraient. Ce syndicaliste ajoute que plusieurs CE de la SNCF, dirigés par la CGT, seraient concernés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce n'est pas la même entreprise. Mais c'est le même syndicat – la CGT – qui est placé dans la ligne de mire. Après le comité d'entreprise d'EDF, qui fait l'objet depuis quatre ans d'une enquête judiciaire, c'est au tour de celui de la SNCF de susciter la curiosité de la justice. Selon la plainte d'un ancien secrétaire du CE Clientèles, quelque 200.000 euros de dotations sociales s'évaporeraient chaque année.