Les sorcières sont de retour

Par

Loin de l’image des contes pour enfants, les sorcières des temps modernes sont souvent engagées et féministes, comme en témoignent les militantes du Witch Bloc qui ont défilé contre la réforme du code du travail.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entre les XVe et XVIIe siècles, les hommes de loi et de foi les condamnaient à mort par des moyens barbares au cours de procès absurdes. Aujourd’hui, les sorcières sont de retour. Loin de l’image des contes pour enfants, elles sont souvent engagées et féministes. Ainsi a-t-on vu, le 21 septembre, des femmes toutes vêtues de noir et de chapeaux pointus défiler dans la rue contre la réforme du code du travail, en brandissant des banderoles « Macron au chaudron ». Il s’agissait des membres du Witch Bloc, militantes issues du Comité anarchiste de la fac Paris 7.