Plaintes et recours contre "Edvige", l'incroyable fichier Big Brother

Par
Le ministre Hervé Morin s'en inquiète avec retard; la ministre Alliot-Marie le renvoie dans les cordes. Laurence Parisot dit ses doutes... Malgré son doux nom, le fichier Edvige suscite un émoi grandissant. Plus de 100.000 personnes et associations ont déjà signé la pétition qui demande sa suppression. Ce fichier autorise l'enregistrement des délinquants hypothétiques comme des militants politiques, associatifs ou religieux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.