Affaire Uderzo : la fille du dessinateur ouvre un nouveau front judiciaire

Par

Sylvie Uderzo, la fille unique du dessinateur d'Astérix, vient de déposer une plainte pour « faux témoignage » contre l'expert-comptable de son père. Elle espère ainsi relancer l'enquête pour « abus de faiblesse » déclenchée en 2011, qui n'a débouché sur aucune mise en examen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une nouvelle plainte pénale vient d’être déposée par la fille unique d’Albert Uderzo, Sylvie Uderzo, et par son mari, Bernard Boyer de Choisy, déjà à l’origine d’une enquête pour « abus de faiblesse » visant l’entourage du dessinateur d’Astérix. Selon des informations obtenues par Mediapart, ils ont adressé le 2 septembre au parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) une plainte simple pour « faux témoignage » visant nommément un membre de l’entourage d’Albert Uderzo, à savoir l’expert-comptable du dessinateur. Cette nouvelle plainte, rédigée par l'avocat parisien Nicolas Huc-Morel, est actuellement à l’étude au parquet de Nanterre, qui n’a pas encore décidé quelle suite lui donner.