A Lille, la candidate LREM explose les dépenses de campagne

Par Alexandre Lenoir (Mediacités)

Partie en campagne avant tout le monde, la candidate LREM Violette Spillebout ne lésine pas sur la dépense. Emprunts, dons, prêts des colistiers : elle a déjà rassemblé 178 000 euros. Plus que ses concurrents. Et davantage que le candidat le plus dépensier de 2014.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À Lille, la tête de liste LREM Violette Spillebout fait la course en tête. Peut-être pas dans les sondages, mais à coup sûr au palmarès des candidats ayant le plus emprunté pour financer leur campagne. Au lendemain de son investiture contestée à l’été 2019, la candidate aux municipales a contracté un prêt de 132 000 euros auprès du Crédit mutuel. Devant les 110 000 euros de Marc-Philippe Daubresse (LR), les 90 000 euros de Martine Aubry, les 77 000 euros du candidat écologiste Stéphane Baly et les… 0 euro de l'insoumis Julien Poix et d’Éric Cattelin-Denu (RN).