Xavier Darcos, l'activiste zélé du Président

Par
De conflit en conflit, Xavier Darcos, le ministre de l'éducation nationale, veut faire la démonstration que la droite parviendra à réformer l'éducation nationale. Cet ancien directeur de cabinet de François Bayrou, rue de Grenelle, si longtemps accusé de "cogestion" avec les syndicats, prend une sorte de revanche, aiguillonné par le président de la République. Les syndicats encaissent de plus en plus mal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Réformer vite, sur tous les fronts et simultanément. Avec la suppression programmée des IUFM, le bouleversement de la formation et du recrutement des enseignants, la réforme du lycée et du bac, mesures annoncées par Nicolas Sarkozy le 2 juin, Xavier Darcos démontre son solide appétit pour les réformes: on avait déjà eu la refonte des programmes du primaire, le "nouveau" français au collège et le service minimum en cas de grève !