La plateforme de livraison de repas Foodora est à vendre

L'entreprise allemande de livraison à vélo jette l'éponge en France face à une trop grande concurrence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le marché se resserre. Après Take Eat Easy à l'été 2016, c'est au tour de Foodora, société de livraison de repas à vélo, d'être lâchée par ses propriétaires. L'allemand Delivery Hero a mis en vente sa filiale française. « Nous sommes trop loin du numéro un », reconnaît un porte-parole. Le géant de la livraison de repas à domicile compte aussi arrêter les activités de Foodora – présent dans dix pays – en Italie, aux Pays-Bas et en Australie.