mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart jeu. 29 sept. 2016 29/9/2016 Édition de la mi-journée

«Bavures policières»: la preuve par l'image et le droit de filmer

4 novembre 2009 | Par Erich Inciyan

Filmer la police? Cette pratique est légale mais relève toujours, en France, du parcours du combattant. La récente condamnation de policiers en Seine-Saint-Denis, pour des violences filmées en 2005, vient le rappeler en posant la question de la preuve judiciaire par l'image.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quatre ans après les faits, le 2 novembre 2009, des policiers de Seine-Saint-Denis viennent d'être condamnés à des peines de prison pour «violences». Une caméra de France 2 les avaient surpris en train de tabasser un jeune homme à La Courneuve, lors de la vague d'émeutes qui avait secoué les banlieues françaises. Difficile de nier, en effet, la brutalité de ces images tournées dans la nuit du 10 novembre 2005: