Les directions, passée et actuelle, des Caisses d'épargne viennent de retirer toutes leurs plaintes contre Mediapart. Ce coup de théâtre judiciaire intervient à trois semaines du procès où nous devions comparaître, Laurent Mauduit en tant qu'auteur des enquêtes contestées et moi-même en tant que directeur de la publication, durant quatre jours, du 24 au 27 novembre, devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Nos avocats ont été informés de cet abandon général des poursuites par leurs confrères des parties adverses. Nous n'en connaissons pas les raisons ou les motivations.