Des écoutes téléphoniques inquiètent l’avocat de Nicolas Sarkozy

Par

Me Thierry Herzog est soupçonné d’être intervenu pour Nicolas Sarkozy, dans l’affaire Bettencourt, auprès d’un haut magistrat de la Cour de cassation. Saisie de l’affaire, une juge d’instruction vient de procéder à des perquisitions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une nouvelle bombe judiciaire menace le clan Sarkozy. Comme l’a révélé L’Express ce mercredi matin, la juge d’instruction parisienne Patricia Simon est chargée depuis quelques jours d’une affaire très sensible où apparaît le nom de l’ancien président de la République. Chargée d’une information judiciaire contre X, ouverte le 26 février pour des faits de « trafic d’influence », la juge a, dès mardi 4 mars, fait perquisitionner les domiciles et bureaux respectifs de Thierry Herzog, avocat et ami de Nicolas Sarkozy, et Gilbert Azibert, premier avocat général à la Cour de cassation, l’un des magistrats les plus capés.