Quatre siècles en Guyane

Par Laurence De Cock et Mathilde Larrère

La colère gronde en Guyane, possession coloniale française depuis le XVIIe siècle. En métropole, on feint de s’étonner, comme si cette mobilisation était la première. Pourtant, ce département souffre depuis très longtemps d’un abandon par la puissance publique et l’a régulièrement fait savoir par de nombreuses manifestations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.