Les combattants français de Daech pas jugés en France, confirme Parly

Par
Les djihadistes français partis combattre dans les rangs du groupe Etat islamique en Syrie et en Irak n'ont pas vocation à être jugés en France, même ceux détenus au Kurdistan syrien, a déclaré vendredi la ministre des Armées, Florence Parly.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les djihadistes français partis combattre dans les rangs du groupe Etat islamique en Syrie et en Irak n'ont pas vocation à être jugés en France, même ceux détenus au Kurdistan syrien, a déclaré vendredi la ministre des Armées, Florence Parly.