Patients «non Covid»: l’écueil du report de soins

Par Rouguyata Sall

Les médecins veulent éviter une déprogrammation massive des soins « hors Covid » pour limiter les pertes de chance des patients. Mais plusieurs centres hospitaliers à Paris, Marseille ou Toulouse, déprogramment déjà pour libérer des lits.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cette fois-ci, pas de consigne nationale de déprogrammation des soins « hors Covid ». Olivier Véran, ministre de la santé, n’a pas réitéré la décision prise lors de la première vague, qui visait à dégager de la place dans les services de réanimation pour les malades atteints d’une forme grave du Covid-19.