Dieudonné: sous le vacarme, un hold-up

Par

C'est encore une semaine Dieudonné... En annonçant son intention d'interdire ses spectacles par circulaire, alors qu'il dispose déjà de l'arsenal juridique pour le faire sans vacarme, Manuel Valls a saturé l'espace médiatique. Pourtant, par-delà les postures, ce qui est en jeu n'est pas la provocation bruyante du « fantaisiste » antisémite : c'est son hold-up sémantique silencieux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au-delà de son usage politique, l’affaire Dieudonné c’est l’affaire Taubira, mais à l’envers. D’un côté un raciste emblématique, qui se sert de sa couleur, et de l’autre une victime du racisme, qu’on veut réduire à ses pigments. Entre eux deux, la société française, qui s’interroge, et se demande si elle doit ouvrir les yeux, ou détourner la tête.