Le prix du sexe

Deux femmes racontent comment elles ont décidé de se prostituer, en quoi consiste leur travail, leur quotidien, et, pour l’une d’entre elles, comment elle en est sortie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La prostitution est-elle la pire des violences patriarcales exercée sur le corps des femmes, ou un travail pas pire qu’un autre ? Pour protéger les femmes, faut-il l’abolir ou donner plus de droits à celles qui l’exercent ? Parce que ces interrogations divisent profondément le mouvement féministe, la documentariste Charlotte Bienaimé a souhaité donner la parole aux premières concernées. À son micro, deux femmes racontent comment elles ont décidé de se prostituer, en quoi consiste leur travail, leur quotidien, et, pour l’une d’entre elles, comment elle en est sortie.