Paris appelle Tokyo à respecter la présomption d'innocence de Ghosn

Par
Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a appelé samedi le Japon à respecter la présomption d'innocence et les droits de Carlos Ghosn, deux jours après la nouvelle arrestation de l'ancien président de Nissan pour des soupçons d'enrichissement personnel au détriment du constructeur automobile japonais.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DINARD, Ille-et-Vilaine (Reuters) - Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a appelé samedi le Japon à respecter la présomption d'innocence et les droits de Carlos Ghosn, deux jours après la nouvelle arrestation de l'ancien président de Nissan pour des soupçons d'enrichissement personnel au détriment du constructeur automobile japonais.