Des policiers en civil auraient fait déraper la manifestation du 1er mai

Par
Des policiers déguisés en manifestants ont causé des débordements à la fin du défilé du 1er mai à Paris, selon Le Canard enchaîné du 6 mai. Ces «provocateurs» appartiendraient à une Compagnie de sécurisation de la préfecture de police. Des «allégations mensongères», assure la préfecture de police de Paris. Mediapart a interrogé le témoin des faits, un responsable syndical de la FSU-Protection judiciaire de la jeunesse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.