Philippe dément l'objectif de sept milliards d'euros d'économies

Par
Le Premier ministre, Edouard Philippe, a qualifié jeudi soir d'"âneries" les informations du Canard Enchaîné faisant état d'un objectif de sept milliards d'euros de réduction des dépenses sociales, tout en réitérant la volonté du gouvernement de rendre plus efficaces les prestations sociales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre, Edouard Philippe, a qualifié jeudi soir d'"âneries" les informations du Canard Enchaîné faisant état d'un objectif de sept milliards d'euros de réduction des dépenses sociales, tout en réitérant la volonté du gouvernement de rendre plus efficaces les prestations sociales.