Feu vert définitif aux éoliennes off-shore de Saint-Nazaire

Par
Le Conseil d’État a rejeté vendredi le dernier recours contre le parc éolien off-shore prévu au large de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), qui devrait être opérationnel en 2022, au grand soulagement de la filière française des énergies renouvelables.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NANTES (Reuters) - Le Conseil d’État a rejeté vendredi le dernier recours contre le parc éolien off-shore prévu au large de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), qui devrait être opérationnel en 2022, au grand soulagement de la filière française des énergies renouvelables.