Les quotas d’étrangers rejetés par la Commission Mazeaud

Par

C'est un véritable camouflet pour Nicolas Sarkozy : la Commission Mazeaud juge que des «contingents contraignants» seraient non seulement «irréalisables ou sans intérêt» mais aussi «inefficaces contre l'immigration irrégulière». Le rapport, qui devait être remis vendredi 11 juillet à Brice Hortefeux, est disponible dans son intégralité sur le site de Mediapart. Seul réconfort pour le ministre de l'immigration et l'Elysée, il ne remet pas en cause les accords bilatéraux signés avec les pays d'émigration.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux doivent regretter d'avoir demandé à Pierre Mazeaud, l'ex-président du Conseil constitutionnel, de plancher sur l'instauration de quotas d'immigration. Révélées par Libération et Le Figaro, les conclusions du rapport, que vous pouvez lire en intégralité ici (199 pages), sont sans appel : des quotas migratoires d'immigration seraient non seulement «irréalisables ou sans intérêt» mais aussi «inefficaces contre l'immigration irrégulière».