Une filiale de La Poste accusée de produire des fausses factures en justice

Par

La société Mediapost, importante filiale de La Poste, fait l’objet d’une plainte pour « faux et usage de faux » et « tentative d’escroquerie au jugement » dans un conflit commercial qui s’envenime dangereusement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affaire a de quoi surprendre, venant d’une entité qui fait partie de la plus grande entreprise publique française en termes d’effectifs. Une filiale de La Poste, la société Mediapost (spécialisée dans le marketing et la distribution de courrier publicitaire), fait l’objet d’une plainte très sérieuse pour « faux et usage de faux » et « tentative d’escroquerie au jugement » qui a été déposée le 27 mai dernier au parquet de Paris par la société MPG Group et ses dirigeants, selon des informations obtenues par Mediapart. C’est le dernier épisode en date d’un différend commercial entre actionnaires qui prend actuellement un tour inquiétant, avec plusieurs assignations et des plaintes pénales échangées de part et d’autre.