Le JT de la Parisienne Libérée

Par

Au sommaire : ventes d'armes françaises, portrait du patron d'Air France, décret cannabis et Notre-Dame-des-Landes.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Le JT de la Parisienne Libérée ♫ [vente d'armes, Air France, cannabis, NDDL] © Mediapart

Voir sur VimeoTélécharger le fichier audio

Bienvenue sur notre antenne pour un journal rythmé
Les nouvelles sont mauvaises, mais tout va s’arranger.
Au sommaire, aujourd’hui, on parlera zénitude
Comment vendre des armes en toute béatitude ?

Après publication du décret cannabis
Fumeurs, attention au racket de la police !
Il est patron d’Air France, mais va-t-il le rester ?
Nous vous présenterons Begoügne, le chevalier

Sans oublier, bien sûr, la météo des centrales
En compagnie d’Astrid, qui garde le moral !

#Armement

  • On commence avec le savoir-faire français et une interview à méditer.

Notre premier ministre, armé d’un parapheur
Revient d’une grande tournée auprès des dictateurs
Nostalgiques de l’empire, gardiens ou maréchaux
Il s’en explique à notre micro.

Monsieur le premier ministre, bonjour. Première question :
Vous étiez en voyage quelques jours au Japon
Pour vendre du nucléaire, avec succès je crois
Quel est votre sentiment, après Fukushima ?

[M. Valls – source]
« Moi je suis toujours zen. Toujours zen.
Il faut être zen, zen, zen. Il faut être zen ! »

Ma foi c’est l’essentiel et ça ne peut pas faire de mal
Pour autant fallait-il confier nos deux Mistral
Au régime égyptien en pleine répression ?
Emprisonnements, exécutions, une réaction ?

[M. Valls – source]
« Moi je suis toujours zen. Toujours zen.
Il faut être zen, zen, zen. Il faut être zen ! »

En effet. Cependant, par la suite, nos radars
Vous ont localisé dans des salons bizarres
Avec le roi tyran d’Arabie saoudite
Vous parliez d’EPR et d’aéronautique ?

[M. Valls – source]
« Merci ! »

C’est nous qui vous remercions pour ces explications.

Une tournée mondiale couronnée de succès
Une sagesse ancestrale, un agenda chargé
Le pays des Lumières rayonne de convictions,
Et arme la terre entière, en toute décontraction.

À suivre, le portrait de cette édition
Mais d’abord, un court message de prévention :

#Cannabis

  • « De la transaction proposée par un officier de police judiciaire » :  Décret n° 2015-1272 du 13 octobre 2015 pris pour l'application des articles 41-1-1 du code de procédure pénale et L. 132-10-1 du code de la sécurité intérieure.


« Tu fumes du haschich, comme des millions de gens
Tu fumes de la ganja, ça te "détend"
Tu te roules un bédo, le soir avant de dormir
Des fois tu fumes un joint, pour "réfléchir"

Mais as-tu entendu parler du nouveau décret ?
Et sais-tu concrètement tout ce qui va changer ?
À partir de maintenant si les flics te voient
Ils te demanderont : "Tu as combien sur toi ?"

C’est une question piège, fais gaffe, ils sont dangereux
Et armés d’un terminal de carte bleue
Ils prendront ton chéquier, ton liquide, à toute heure
Et t’escorteront jusqu’au distributeur

Pourtant cela n’est pas une fatalité
Ce stress et ces ennuis, tu peux les éviter
Alors la prochaine fois que tu seras contrôlé
Pense à demander le RIB de ton policier

Une seule solution pour fumer tranquillement :
Le virement permanent !

Ceci est un message du gouvernement, en partenariat avec l’Association Santé, bonheur, vin rouge et vin blanc. »

#Air France

  • Tout de suite, le portrait de l’homme qui pilote notre fleuron aérien


Alexandre Begoügne d Juniac © Air France Alexandre Begoügne d Juniac © Air France

 [A. B. de Juniac – source]
« Moi j’avais bossé en prépa pour préparer l’X comme un malade, donc j’en avais absolument par-dessus la tête et quand j’étais à l’X je n’ai rien fait. Je n’ai pas "un peu bullé", je n’ai rien fait. Et c’était idiot, en fait. C’était pas très malin, entre nous »

Il était une fois un polytechnicien
Descendant de hussard napoléonien
Qui ne voulait pas moisir au conseil d’État
Et intégra Bercy, comme on fait dans ce cas-là.

C’était mal fréquenté à l’époque du petit
Mais pour se faire un réseau, même douteux, ça suffit
On lui offrit bien vite des pantoufles jolies
Qu’il porta chez Thalès et jusqu’en Colombie

Il s’appelait Begoügne, ne vous en déplaise
Se rêvait PDG, déjà très à son aise
Il visait Areva, mais on jugea là-haut
– Et ce fut dit comme ça – qu’il n’avait « pas le niveau »

[A. B. de Juniac – source]
« Je suis très mauvais en plus, je suis très très mauvais […]. Vous courez comme un malade tout le temps et vous n’êtes pas sûr de savoir qui vous a pris tous ces rendez-vous, vous voyez ? »


Pour le consoler, on lui confia Air France
Où notre chevalier montra ses compétences
Échouant à Toulouse, à Nice, avec brio
Il créa HOP ! et HOP ! fut un nouveau fiasco

À force de plans de restructuration
Il compressa les coûts et ravit les patrons
En faisant des petites blagues sur le travail des enfants
Ou sur les syndicats, qui furent très patients

[A. B. de Juniac – source]
« Il faut que vous bossiez, quoi. Dans un truc qui vous plaît. Mais il faut bosser les gars. Et ça vaut même pour le gars qui est au chômage : il faut prendre un boulot ! Il faut faire un truc qui vous plaît, vous éclater. Alors cette espère d’idéologie où on dit "Oh la la, le travail c’est très très dur, c’est une aliénation", alors là on est complètement faux [fou ?] parce que là c’est perdu, je peux vous dire. Votre vie est perdue. Mais songez-y, hein ! »


Cher Begoügne il est temps, cher Begoügne soyez sage
Évacuez calmement en suivant le marquage
Allez faire du voilier, du golf, de la belote
Si vous ne voulez pas perdre jabot et redingote.

#Notre-Dame-des-Landes

  • Dernière minute : une majorité ultra violente cherche à imposer un vieux projet d’aéroport

[M. Valls – source]
« À Notre-Dame-des-Landes comme ailleurs […], ce projet nous le soutenons et il se fera. Il est bon, contrairement à ce qu’on peut entendre ici ou là, pour l’environnement. […] Il est bon, contrairement à ce qu’on entend, pour l’environnement. »

C’est un fait, et pourtant on ne le dit pas souvent
Le béton c’est bon pour l’environnement
César prépare son char, et veut le faire savoir
Quel sera le petit nom de sa prochaine opération ?

Napoléon ?

Bonaparte premier consul © domaine public Bonaparte premier consul © domaine public

#Météo nucléaire

  • Et on retrouve Astrid, présentatrice de quatrième génération, pour la météo nucléaire

[Astrid]
« On commence à Brennilis, la centrale oubliée
Avec un incendie en zone contaminée
Quatre salariés hospitalisés sur-le-champ
Mais aucun impact sanitaire, heureusement

À Saint-Laurent-des-Eaux, aléas classiques
Arrêt de turbine, problème électronique
Une armoire électrique a bêtement pris feu
Et c’est le plan d’urgence interne à Chinon 2

Retour à Flamanville, une étape familière
un joint a lâché sur le circuit auxiliaire
La piscine aurait pu, dit-on, s’évaporer
M
ais le diesel de secours a très bien fonctionné

Et puis insolite, toujours dans le Cotentin
Voici le cargo d’Areva pour son client australien
Légèrement rouillé, vous vous demandez comme moi
Va-t-il ou non couler ? Réponse la prochaine fois ! »



 

L’ensemble des contenus de la rubrique « Rythm&News » est placé sous licence creative commons pour les usages non commerciaux. En cas de problème technique lié à la lecture des fichiers, vous pouvez essayer de les lire directement sur youtube et vimeo (vidéo) ou sur soundcloud(audio). Un grand merci à Mimoso pour son aide documentaire sur cette chronique.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale