En attendant une réponse de Rome, la France poursuit le Lyon-Turin

Par
La France a réaffirmé lundi son soutien au projet de liaison ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin, suspendu à un arbitrage du gouvernement italien, en lançant le programme d'études en vue de la réalisation des voies d'accès au tunnel, côté français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France a réaffirmé lundi son soutien au projet de liaison ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin, suspendu à un arbitrage du gouvernement italien, en lançant le programme d'études en vue de la réalisation des voies d'accès au tunnel, côté français.