Grand débat: Philippe veut baisser les impôts plus rapidement

Par
Il faudra baisser plus vite les impôts pour répondre à l'exaspération des Français, a déclaré lundi Edouard Philippe, amorçant la réponse de l'exécutif au "grand débat" lancé il y a près de trois mois pour répondre à la crise des "Gilets jaunes".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Il faudra baisser plus vite les impôts pour répondre à l'exaspération des Français, a déclaré lundi Edouard Philippe, amorçant la réponse de l'exécutif au "grand débat" lancé il y a près de trois mois pour répondre à la crise des "Gilets jaunes".