Le paysage politique sous Macron: la «disruption» inachevée

Par

Macron et La République en marche ont bouleversé le système partisan français. Le retour à la situation antérieure est improbable, mais il n’est pas certain que le paysage actuel soit figé. Le séisme de 2017 pourrait être suivi de plusieurs répliques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’élection d’Emmanuel Macron a rendu le paysage politique méconnaissable. Depuis les années 1980, celui-ci était caractérisé par une alternance au pouvoir entre deux blocs de gauche et de droite. Dominés chacun par une force principale, ces blocs étaient concurrencés par un Front national (FN) doté d’un socle électoral substantiel, mais isolé et incapable d’apparaître comme une alternative gouvernementale.