Au PS, un petit séminaire pour une grosse crise

Par
Le parti socialiste a tenu un «séminaire de direction», mardi à Marcoussis (Essonne). Au programme, une série d'interventions d'experts de l'opinion, les premiers travaux du «Laboratoire des idées», et une discussion autour du calendrier de travail à venir. Martine Aubry n'a pas fait d'annonce forte, maintenant sa ligne d'une renaissance du PS reposant sur le modèle rénové du parti de l'ère Lionel Jospin (1995-97). Avec le désir sans cesse réaffirmé d'«être à nouveau aux côtés des Français».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le PS s'offre un séminaire d'entreprise qui tente du surmonter la crise. Mardi, la direction socialiste s'est délocalisée dans l'Essonne (82 présents, une vingtaine d'absents), pour montrer que le PS réfléchit, tout en prenant son temps. Un mois tout juste après son échec aux élections européennes, le calendrier socialiste des mois à venir continue de se dévoiler peu à peu, en attendant le passage à l'acte.