Quand Sylvie Goulard recopiait les demandes du lobby bancaire allemand…

Par

Nommée à la Commission européenne par Emmanuel Macron, Sylvie Goulard sest montrée très compréhensive envers le lobby bancaire allemand lorsquelle était députée européenne.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

La nomination de Sylvie Goulard à la Commission européenne posait déjà un certain nombre de questions, compte tenu des différentes affaires qui lentouraient, notamment ses liens avec le lobby de Nicolas Berggruen, un financier germano-étasunien. Marianne révèle cette fois que, lorsquelle était députée européenne, elle a rédigé un amendement à une directive bancaire sous la dictée du lobby allemand. Voilà qui est gênant pour celle qui a été vice-gouverneure de la Banque de France et qui ne cesse de se vanter davoir « régulé la finance ».

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale