Gilets jaunes: Erdogan inquiet par le recours "disproportionné" à la force en France

Par
Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est dit samedi inquiet par le recours "disproportionné" à la force contre les manifestants à Paris tout en condamnant le "chaos" provoqué par les contestataires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ISTANBUL (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est dit samedi inquiet par le recours "disproportionné" à la force contre les manifestants à Paris tout en condamnant le "chaos" provoqué par les contestataires.