Brexit: Une extension d'un an serait trop longue pour la France, dit l'Elysée

Par
Une extension d'un an de la date du Brexit serait "trop longue" aux yeux de la France, a déclaré mardi une source à la présidence française, à la veille d'un Conseil européen extraordinaire sur le sujet à Bruxelles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Une extension d'un an de la date du Brexit serait "trop longue" aux yeux de la France, a déclaré mardi une source à la présidence française, à la veille d'un Conseil européen extraordinaire sur le sujet à Bruxelles.