La plainte pour "terrorisme" contre Tereos classée sans suite

Par
La plainte pour "actes de terrorisme" visant le groupe français Tereos, deuxième producteur mondial de sucre, pour des livraisons présumées de sorbitol à l'Etat islamique a été classée sans suite le 3 avril, a annoncé mardi le parquet de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La plainte pour "actes de terrorisme" visant le groupe français Tereos, deuxième producteur mondial de sucre, pour des livraisons présumées de sorbitol à l'Etat islamique a été classée sans suite le 3 avril, a annoncé mardi le parquet de Paris.